sd express

Bienvenue chez-vous! Hey check ça: j’ai un blog!

Archives dans la catégorie Poker

page suivante »

Les règles du Strip-Poker

2007/01/15 @ 14:26

Tiré de http://perso.orange.fr/comptoir-des-archives/strip_poker.htm

Le Strip-Poker se joue, le plus souvent, suivant les règles du Texas Hold’em. Les enchères
peuvent être au Pot Limit ou au Limit, mais le No Limit est le plus dépouillant. Il existe un tournoi mondial officiel et sérieux avec plusieurs milliers de dollars à gagner, organisé à Londres, c’est le World Strip Poker Championship. Le Strip-Poker consiste donc à parier avec ses habits, mais comment perd-t-on ses habits ? Dans quelle mesure ? Jusqu’où ? Pourquoi ? Toutes les réponses à vos questions sont ici.

Histoire du Strip-Poker

Contrairement aux idées reçues, le Strip-Poker n’est pas à l’origine un poker frivole d’arrière-salle de saloon, mais bel et bien un poker où il était question, en quelque sorte, de sauver sa peau. La réputation des plumes et du goudron n’étant plus à refaire grâce aux westerns ou aux cartoons, vous comprendrez qu’il y a pourtant là matière à discussion : le condamné doit-il être purger sa peine nu ou tout habillé ? Ainsi, les règles du Strip furent inventées, les condamnés pour fraude, trucage ou tromperie de cartes étaient invités à jouer une dernière partie, seul le gagnant final de la partie pouvant purger sa peine tout habillé, les autres n’ayant plus que leurs hontes pour se cacher…

Déroulement du jeu

- Chaque joueur doit porter au maximum 5 vêtements différents (par exemple : 1 pull, 1 t-shirt, 1 paire de chaussettes, 1 pantalon et 1 slip font 5).
- Les lunettes, les bijoux, les serre-têtes ou tout autre objet de ce genre ne sont pas admis comme vêtements.
- Au début de la partie, chaque joueur dispose du même nombre limité de jetons, par exemple 20.
- Une fois que le joueur perd tous ses jetons, il doit enlever définitivement un vêtement. Une fois enlevé, le joueur se verra crédité à nouveau de 20 jetons. Et ceci, jusqu’à la nudité complète.
- Le joueur nu ayant enlevé ses 5 vêtements et ne possédant plus de jetons doit quitter la table. La partie est définitivement perdue pour lui. Ce joueur doit quitter la salle de jeu nu, un local spécial étant aménagé à l’extérieur de la salle pour se rhabiller.
- Le dernier joueur à ne pas être nu gagne la partie.

Précisions Tournois officiels

Le Strip-Poker est un jeu de Gentlemen et Gentlewomen. Les joueurs doivent se présenter propres aux tables de jeu. Chacun devant dignement observer des règles de bonne conduite, et chacun devant exercer le plus de respect possible envers l’autre, tout particulièrement envers les dames.

- Dans les tournois, les organisateurs mettent gratuitement à disposition pour chacun, une petite serviette de bain permettant de couvrir une partie de sa nudité. Dans tous les cas, le fait de retirer un vêtement doit se faire sans cette serviette, et une fois seulement le vêtement entièrement retiré et déposé sur le sol le joueur peut disposer de sa serviette. Il est à noter que la nudité complète doit être observée et marquée au minimum d’un temps très court mais convenable afin de vérifier et d’apprécier que 5 vêtements ont bien été retirés…
- Le joueur doit traverser et quitter la salle de jeu nu avec s’il le souhaite sa petite serviette…

Les salles de jeu sont toujours chauffées. A vos cartes, prêt, jeu, déshabillés !


Limite vs. difficulté pour le NL

2006/11/08 @ 10:24

Les fautes d’ortographe sont de PhiLLeDINGUE sur PrincePoker!

Comme je viens de le mentionner, AUTRE Que le BB/100 mains et la grosseur de notre bankroll, je trouve que la 3e chose la plus importante quand on considere monter de limite, c’est quelle est la limite SUIVANTE !!!

Je vais joindre ici une échelle de limite versus la difficulté d’y être gagnant!! Parce que plus on montre, plus la hauteur de la marche a monté est grande. monté du 10c -25c peu sembler facile alors que monter du 5-10 au 10-20NL est la plus grosse marche que certain ne sont pas capable de franchir. Donc voici:

Limite vs. Difficulté. ( le tout est pour le NL seulement )

#1- Play money (fausse argent) :
Pour se connaitre les différences entre le jeu “live” et le jeu sur internet. Tout le monde est la pour jouer n’importe comment et il n’y a rien à apprendre à cette limite. Je rajouterais même oublié presque que vous avez deja joué sur de la play money….C’est pour le fun ou pour jouer quand on est Saoul.

#2- Micro Limite (1c-2c à 5c-10c) :
Début du “vrai” poker. Certain joueur sont la pour garocher leur argent et certain sont la pour vraiment devenir meilleur. N’importe qui peu gagner à cette limite en jouant du poker de base et en étant agresssif. Le Jeu ressemble presque à du poker de tournoi ou le jeu est plus important pre flop que sur le flop.

#3 (10c-25c à 25c-50c) :
WOW on vois des pots de 20$ par fois !! La ou on commence à devenir un peu plus sérieux. La difficulté reste assez facile et sans grand changement ou ajustement nécessaire en montant de limite. Quelqu’un qui est gagnant au 10c 25c devrait etre gagant au 25-50c sans aucun probleme. C’est le temps de vraiment commencé à remarquer ce que les meilleurs joueur font pour gagner et travailler sont jeu le plus possible.

#4 (50c-1$ à 1$-2$) :
La difficulté augment d’un cran ici. Il y a de moins en moins de fish qui garoche leur argent n’importe comment(Malgré qu’il y en aura toujours même au 10-20) La différence entre les bon et mauvais joueur et vraiment de plus en plus évidente et la stratégie devient beaucoup plus importante apres le flop. LE jeu est “post flop” comme on l’appelle. On commence à jouer plus son adversaire et penser au 2e niveau. Malgré cela, la différence entre le 50-1 et le 1-2 n’est pas si grande. Il y a une marche qui est évidente, mais qui ne demande pas encore un si grand ajustement dans son jeu. Il n’y a pas vraiment encore de “pro” à ces limites et le bassin de joueur varie énormément.

#5 - ( $2-4 à 3-6NL ) :
Un bonne marche ici. On commence à voir quelques pro qui vivent du poker aillant une bonne base, il en ont vu d’autre. Il ont joué bcp de main et savent souvent quoi faire dans la majorité des cas. Vous allez être surpris par fois par la facon d’on il vont jouer une main. Et il vont jouer les joueurs et jouer au 3ieme niveau parfois. Il faudra bcp plus d’adaptation et d’ajustement à ce niveau. Malgré qu’il reste encore des joueurs qui vont vous donner leur argent, la majortié sont la pour gagné à tout prix. Il est encore possible de gagner en jouant du poker ABC, mais il faut être tres alerte sur la facon de jouer de CHAQUES joueurs et s’adapter en conséquence. Le semi-bluff ainsi que toutes les armers nécessaire au NL sont bcp plus utilisé qu’au paravant. Certain ne seront jamais capable de gagner rendu à cette limite meme s’il dominait le niveau précédent. C’Est le premier niveau de barage selon moi. (niveau ou certain ne seront pas gagnant)

#6 ( 5-10 ) :

Niveau très difficille. Une bonne partie des joueurs qui y joue sont “pro” ou “semi pro”. Il y a beaucoup d’argent à faire à cette limite et cela parait ausssi. Il y quelques joueurs qui joue fréquement sur le 10-20 mais vont jouer sur le 5-10 quand les parties sont trop dur au niveau plus haut. Les pots atteigne les $1000 assez souvent et les parties sont TRES agresssive. Il y a beaucoup d’ajustement à faire et la marche et TRES haute comparativement au 3-6 et encore plus haute comparativement au 2-4. La position est tres importante à ce niveau meme si elle l’a toujours été et une nouvelle dimention est tres importante, celle de “table sélection”. Un joueur peu être perdant s’il s’assis toujours sur une table aléatoire car il va jouer contre des joueur de bcp supérieur à lui. Il peut devenir gagnant simplement en choisissant des tables qui sont plus facile. Il est donc important de connaitre ses adversaires. Les swings sont aussi beaucoup plus grand vu que la game est bcp plus agressive. Il ne faut pas avoir peur de gambler à cette limite. Pousser ses draw, faire des bluffs. Tout doit y passer.

#7- ( $10-20 ) :
Certain disent que la marche est tres tres tres hautes entre le 5-10 et le 10-20 et certain disent qu’elle est haute mais pas tant que ca. La majorité des meilleurs joueur NL se retrouve à cette limite. Les ajustement sont les même que sur le niveau 5-10, mais encore plus agressive. Il faut penser à plusieurs niveau en même temps et la plus important est de TRES bien connaitre sont adversaire. Certain adversaire sont facile à lire et le resterons à n’importe qu’elle niveau, mais la différence réside dans les top pro qui sont la depuis des années et qui on un bankroll à tout épreuve. Il n’ont pas peur de perdre quelques buy in pour vous mettre on tilt par exemple. Jusqu’a récement c’était le plus haut niveau disponible sur les 2 gros site de poker ( party et pokerstars ) La sélection de table est très très importante à ce niveau, mais très dure en même temps. C’Est pourquoi certain vont descendre au 5-10 quand la game est trop dure. Le nombre de table disponible est de 12 et certain joueur jouent sur 8 - 9 - 10 et même parfois sur les 12 tables en même temps. Donc S’il y a 2-3 des meilleurs joueurs qui joue sur 10 des 12 tables en même temps, le nombre de poisson ne sera pas élevé. Les swing sont aussi énorme parfois si on frappe une séquence de malchance.

#8 ( 25-50 et +) :
Il n’y a pas beaucoup de joueur qui joue à ce niveau. Donc tout est vraiment dépendant de contre qui vous allé jouer. Il peu être un riche tres idiot ou un des meilleurs joueur au monde. Aussi, le jeu est souvent à 3-4 joueur seulement par table et par fois même 1on1. Donc l’ajustement est tres différent. Et les swings très élevé. Il est pratiquement impossible de jouer plus de 4 tables en même temps même si on joue sur 4 site différent.


Un bon BB/100 mains?

@ 10:22

Les fautes d’ortographe sont de PhiLLeDINGUE sur PrincePoker!

premierement comme certain l’on dit, avant de vraiment avoir un BB/100 qui est proche de la réalité, il faut bcp bcp de main et la majorité des joueurs vont monter de limite avant d’avoir 100k 200k mains !! Donc le BB/100 ne sera jamais vraiment juste et ne sert qu’a savoir si on est gagnant ou non… par contre, quelqu’un qui a 50 000 mains et qui a un BB/100 mains de 6 peu dire qu’il domine. Cela ne veut pas dire qu’il n’a pas un réelle BB/100 de 3.5 par contre… mais les chances qu’il soit à 2 sont tres faible et les chances qu’il ne soit pas gagnant sont pratiquement nul !!

pour ce qui est de donner une échelle… admettons que quelqu’un accumule 250 000mains, admettons : (BB/100 mains = 2xbb/100 mains)

–> 0 à 1 : Il serait surement plus payant de jouer à la limite inférieur et surement moins dommagable pour le bankroll

–> 2 : Il reste encore beaucoup de travail à faire, mais cela ce dirige dans la bonne direction.

–> 3-4 : Tu est un joueur gagnant, et tu est meilleur que la grande majorité des joueurs de ta limite, Mais il y a encore mieu et tu aurais probablement un peu de difficulté à la limite suppérieur. Ne lache pas tu y est presque.

–> 5-6 : Tu domine. Tu est probablement le meilleur joueur de ta table à chaques sessions et aussitot que ton bankroll le permet tu devrais monter de limite. Il te reste bien sur encore à apprendre à la limite suivante, mais rester à cette limite serais une perte de temps et d’Argent !!

–> 7 et plus : Allo ??! Tu ne trouve pas cela un peu trop facile ?? Tu aime jouer sans regarder tes cartes ou quoi ?? monte de limite au plus vite. Tu perd beaucoup d’argent à ne pas monter de limite car tu est trop solid pour cette limite. Tu n’as besoin que de faire 3.5BB/100 mains à la limite supérieur pour gagner autant d’argent…


Résultats — partie #2: No Limit Razz

2006/02/22 @ 23:30

La date

Mercredi le 22 février 2006 après le No Limit Omaha qui n’avait duré que 25 minutes.

Le jeu

All seven-card stud rules apply in razz except as otherwise noted. The lowest hand wins the pot. Aces are low, and straights and flushes have no effect on the low value of a hand. The best possible hand is 5-4-3-2-A.

Résultats

Durée: 1 heure 45 minutes, pour un total de 123 mains.
SD remporte 61 mains, RD en remporte 62.
Victoire finale à SD.

On a eu quatre showdowns, dont deux all-in de RD.

Main #18

Blinds 200/400.
Ouverture: SD dealer montre 6, raise à 1200; RD montre 7, call.
4e carte: RD 8, check; SD 5, check.
5e carte: RD 5, check; SD 5, check.
6e carte: RD 4, check; SD 2, check.
7e carte: RD check; SD check.

Showdown:
RD montre 36x pour un 7 low.
SD ne montre pas ses cartes.
RD remporte la main.

100 6221

Main #106

Blinds 500/1000.
Ouverture: SD dealer montre 2, raise à 2000; RD montre 10 re-raise all-in; SD call.
4e carte: RD 5; SD 4.
5e carte: RD 3; SD 4.
6e carte: RD 6; SD Q.
7e carte: RD T; SD A.

Showdown:
RD montre AT2 pour un 6 low.
SD montre A42 pour une paire d’as.
RD remporte la main.

100 6233

Main #115

Blinds 500/1000.
Ouverture: RD dealer montre 9, call; SD montre 6, check.
4e carte: RD 3, check; SD 4, check.
5e carte: RD 2, check; SD 5, check.
6e carte: RD T, check; SD 6, check.
7e carte: RD bet 2000; SD call.

Showdown:
RD montre T23 pour une paire de 2.
SD montre A5x pour un x low.
SD remporte la main.

100 6236

Main #123

Blinds 500/1000.
Ouverture: RD dealer montre 10, call; SD montre 6 raise à 4000; RD re-raise all-in; SD call.

Showdown:
RD montre A2T, SD montre 236.
RD termine avec 3 paires.
SD termine avec un ten low.
SD remporte la main et le match.

100 6237

Bilan des défis

SD: 2
RD: 0


Résultats — partie #1: No Limit Omaha

@ 23:19

Durée: 25 minutes, pour un total de 13 mains.
SD remporte 8 mains, RD en remporte 5.
Victoire finale à SD.

On a eu deux showdowns:

Main #10

Pre-flop: SD dealer, raise à 800; RD call
Flop: 7c2cKc; RD check; SD check
Turn: 4h; RD check; SD check
River: 3c; RD mise 1200; SD call

Showdown:
RD montre 9hQsAd2s pour une paire de 2, As kicker
SD montre AcThTdTs pour une paire de 10
SD remporte la main

100 6202

Main #13

Pre-flop: RD dealer, call 400; SD check
Flop: 3s5c7d; SD bet 1200; RD re-raise à 2400 total; SD re-raise de 3600, portant la mise totale à 6000; RD re-raise all-in; SD call
Turn: Td
River: Qd

Showdown:
RD montre 7s6cTc5h pour deux paires, dix et 5 avec Q kicker.
SD montre 4d6sAh7h pour une suite 3 à 7.
SD remporte la main et le match.

100 6205 100 6208

Ça s’appelle être un happy camper…

100 6207 100 6212

RD agonise… On note le résultat final…

Bilan des défis

SD: 1
RD: 0


Le défi poker heads up vs RD. Partie #1: No Limit Omaha

2006/02/20 @ 21:25

La date
Mercredi le 22 février 2006.

Le jeu

Like Texas Hold Em, the game Omaha High uses a disc called the “dealer button” to indicate where the cards are to be dealt from. Small and big blinds are placed by the players immediately to the left of the dealer button before the cards are dealt out. Each player is dealt four cards face down, the action starts with the player to the left of the blinds making his decision on betting.

After the first round of betting, the players who remain will get to see the first community cards and a flop is dealt, three cards are dealt face up and placed in the center of the table. Each player remaining in this hand can use the community cards to improve his or her hand. In Omaha High you may only use TWO of you down cards and THREE of the community cards to make your best hand, many new players are guilty of trying to use three of their down cards and thus lose a lot of chips!

After the 4th and 5th community cards are dealt, known as the turn and river, the best 5 card poker hand from the nine you can use wins the pot.

That’s really all there is to Omaha High. You’ll soon become accustomed to only using two of your four down cards, although at first it may seem a little strange or overwhelming to have so many cards at your disposal.

La structure

À valider avec RD, mais je propose la structure suivante, adaptée de celle employée au World Headsup Poker Championship:

Players start each match with 20,000

Level 1: 200 - 400
Level 2: 300 - 600
Level 3: 400 - 800
Level 4: 500 - 1000

Each level lasts thirty minutes.

Blinds freeze at level 4.


Pot odds, implied pot odds…

2005/08/13 @ 22:15

Notion de holdem: probabilité qu’un AA/KK aille all-in si le flop sort J42 rainbow: 100%.

Maintenant, si je sais que le joueur avant moi a AA, mise 0.50$ dans un pot de 0.30$, qu’on avait chacun 10$ au début de la main et que j’ai 44. Les pot odds me donnent 0.50$/0.80$ = 63%, donc je devrais avoir 63% des chances de gagner pour appeler. ERREUR! Si le flop décrit plus haut sort effectivement, alors je mise 0.50$ pour récolter 10.30$, les implied odds sont plutôt de 0.50$/10.30$ = 4.85%. Donc j’ai besoin d’avoir au moins 4.85% des chances de gagner pour caller. Or j’ai 11.76% des chances de faire un set (voir l’article précédent!). Et à cette occasion, 11.76% du temps mon adversaire en fera un lui aussi, donc j’ai 10.38% des chances de gagner. Les maths imposent un call. L’espérance de gain: -0.50$, 88.24% du temps, 10.30$, 10.38% du temps et -10$, 1.38% du temps (la fois où on fait tous les deux un set et que je ne m’en rend pas compte, genre), pour un total de 0.49$ de gains en moyenne.

Autre situation: le joueur avant moi a deux grosses cartes (pas de paire), sélectionnez deux cartes parmi AKQJ, il mise 0.50$ dans un pot de 0.30$, on avait chacun 10$ au début de la main et j’ai encore mon super 44. Mais le problème n’est plus le même, c’est lui qui doit attraper une carte, mais je ne sais pas laquelle exactement.

Petit calcul: probabilité qu’aucune de ces 4 cartes magiques ne tombent sur le flop (il en a 2 des 16): 36C3/50C3 = 36.43%.

Jeu un: caller son 0.50$, et si je n’ai pas peur sur le flop, all-in. Soit il callera avec 6 outs, ou je gagnerai le 0.80$. S’il call il aura 2 cartes, soit 1-41C2/47C2 = 24.14% des chances de faire une paire. Donc s’il call systématiquement (ce qui n’est pas le jeu à faire), 63.57% du temps je perdrai 0.50$ et 75.86%*36.43% du temps restant, je gagnerai 10.30$, pour une moyenne de 2.53$ de gains. S’il ne call pas (le jeu à faire), alors mon espérance de gain est de 0.80$, 36.43% du temps et -0.50$, 63.57% du temps, soit -0.026$.

Jeu deux: faire all-in. S’il ne call pas, je gagne le 0.80$ immédiatement. Supposons qu’il call, alors je devrai éviter un de ses 6 outs, pour les 5 cartes du board, et je le ferai 50% du temps (voir article précédent). S’il call systématiquement, mon espérance de gain est de 0.15$ (on divise par 2 ce qui est dans le pot, outre nos propres avoirs). Et à chaque fois qu’il ne call pas, mon espérance de gain augmente.

En somme:

Remarquez que ça ne prend pas une grande marge d’erreur sur notre lecture de l’adversaire pour que ce jeu se transforme en désastre statistique. En cas d’incertitude, foldez. Et attendez d’avoir AA ou KK ;) … Remarquez que ces calculs suggèrent de raiser d’au moins 10.4% de notre stack (ou de celui de notre adversaire, la plus petite des alternatives est suffisante) pour ne pas perdre de l’argent, en moyenne, avec AA contre une plus petite paire.


Petits calculs de poker… ne lisez pas ceci!

@ 20:44

Petit calcul: si j’ai une pocket pair, la probabilité de faire un ’set’ ou mieux sur le flop est de 11.76% (il y a 19600 flops possibles (combinaisons de 3 dans 50), dont 2256 (combinaisons de 2 dans 48, deux fois) me font un set et 48 (combinaisons de 1 dans 48) me font un quad).

Petit calcul: si j’ai deux cartes différentes, la probabilité de faire une paire ou mieux sur le flop est de 32.43% (sur les 19600 flops, 5676 me donnent une paire (combinaisons de 2 dans 44, six fois), 660 me donnent deux paires ou un set (combinaisons de 1 dans 44, ‘combinaisons de 2 dans 6′ fois) et 20 me donnent la main pleine ou le quad (1, ‘combinaisons de 3 dans 6′ fois).

Petit calcul: si j’ai deux cartes différentes, la probabilité de faire une paire ou mieux si je vois le board en entier est de 48.71% (il y a 2118760 boards possibles, 814506 me donnent une paire (combinaisons de 4 dans 44, six fois), 198660 me donnent deux paires ou un set (combinaisons de 3 dans 44, ‘combinaisons de 2 dans 6′ fois) et 18920 me donnent la main pleine ou le quad (combinaisons de 2 dans 44, ‘combinaisons de 3 dans 6′ fois). (On reconnaît là le fameux ‘coin flip’ d’un all-in entre une paire et deux cartes supérieures. En fait, si on présume que l’adversaire a une petite pocket, on devrait plutôt calculer des combinaisons dans 42 et le pourcentage devient 50.28% (48C5 boards possibles, 42C4*6 + 42C3*6C2 + 42C2*6C3 mains qui m’avantagent).)

Petit calcul: si j’ai deux cartes de la même couleur, la probabilité de faire une flush, avec le board entier est de 6.40% (50C5 boards, 39C2*11C3+39C1*11C4+11C5). Si mes cartes ne sont pas de la même couleur, alors la probabilité est de 0.95% (50C5 boards, 39C1*12C4+12C5).

Petit calcul: si j’ai JT, la probabilité de faire une suite… me semble difficile à calculer! Mais c’est la plus grande, parmi les mains de départs. Alors tentons de la calculer: 50C5 boards, 4 suites possibles (7 à J, 8 à Q, 9 à K, 10 à As), pour chacune on doit choisir 1 carte parmi 4 (les couleurs), 3 fois (les 3 cartes qui manquent à la suite). Donc 4C1*4C1*4C1*38C2 (les fois où les cartes que je veux ne sont pas en double) + 4C1*4C1*4C1*9C1*38C1 (les fois où une des cartes que je veux est en double) + 4C1*4C1*4C1*9C2 (les fois où il n’y a que des cartes que je veux sur le board)… on arrive à 3.27% pour chaque possibilité de straight, donc 13.06% des chances de faire une suite avec JT (et 3.27% avec AK, AQ, AJ ou AT).


Poker Crap

2005/07/29 @ 0:00

Fou!


Mes nouveaux poker chips “gratuits”…

2005/07/07 @ 12:44

Mes nouveaux poker chips!

pokerchips ups invoice

Bleh!



page suivante »