sd express

Bienvenue chez-vous! Hey check ça: j’ai un blog!

« précédentsuivant »

Ne plus tenir compte des fautes de français dans l’examen de français…

2007/06/06 @ 10:31

Un rapport prône le nivellement par le bas

Ainsi, selon ce que rapporte Le Devoir, mercredi, le ministère de l’Éducation du Québec envisage de ne plus comptabiliser systématiquement les fautes de français pour plutôt opter pour une évaluation qualitative du texte, pris dans son ensemble.

« Cela laisse place à beaucoup de subjectivité. On ne peut pas faire la correction de la langue si on ne se base pas sur quelque chose de normatif », a expliqué au Devoir le président de l’APEFC, Gérald Gaudet.

Le fonctionnaire responsable de l’enseignement collégial au sein du ministère, Christian Ragusich, lui, estime que les conclusions du rapport ne consistent aucunement en une tentative de nivellement vers le bas pour accroître le taux de réussite des élèves francophones québécois.

Actuellement, les correcteurs d’épreuves du ministère comptabilisent, entre autres, le nombre de fautes de syntaxe, de ponctuation, de grammaire et d’orthographe pour établir une note sur la qualité de la langue. Au-delà de 30 fautes dans la copie de 900 mots, c’est l’échec.

Le rapport propose, comme l’explique Le Devoir, « de valoriser ce qui est réussi et non mesurer ce qui est raté ».

Aujourd’hui, le taux de réussite à l’épreuve finale de français au collégial oscille entre 80 et 85 % et la plupart des échecs sont attribuables à une maîtrise déficiente de la langue.

Ne plus tenir compte des fautes de français dans l’examen de français… Pourquoi pas? Hahahahahaha!


écrit par s dans Divers | rétrolien | signet del.icio.us | imprimer

3 commentaires à propos de “Ne plus tenir compte des fautes de français dans l’examen de français…”

  1. écrit par Lyne le :

    Elle est bien imaginée celle-là! Autant dire que le français n’a plus d’importance! Ce sera de toute beauté lorsque les universitaires présenteront des rapports truffés de fautes… Sommes-nous en voie d’inventer un nouveau dialecte? Vous avez sûrement remarqué que plusieurs de nos jeunes en arrachent avec leur français….

  2. écrit par Lou le :

    si j’aurais pas été à mes cours de français comme certains qui sontaient pas intéressés, personne ne comprendrait mes messages, je vous le dis moé!!

  3. écrit par Lyne le :

    Apparence qu’on s’est énervé le poil des pattes pour des broutilles: le joli rapport qui a sûrement coûté bien des $ est allé directement à la poubelle!

Commenter

Note: Ce message date de plus de 5 ans. Vous pouvez vérifier si ce blog contient de l'information plus récente au sujet de votre commentaire.