sd express

Bienvenue chez-vous! Hey check ça: j’ai un blog!

« précédentsuivant »

Le temple du Ciel

2005/10/27 @ 1:58

En passant, pendant ma tournée à la grande muraille, je me demandais combien de $$ les shopping centers déguisés donnaient à notre guide pour qu’il nous amène là.

J’arrive d’une sortie éducative à temple du Ciel. Quatre heures de marche nonstop (matante Loulou va être fière de mwa!), dont 30 minutes pour faire l’aller ou le retour. (Tiens tiens, je viens de remarquer qu’il y a un thermostat dans ma chambre!!) Ce matin c’était brumeux à Beijing. Concernant ledit temple, c’est, as usual, grand. Un joli parc au centre de Beijing. Avec des reliques, yet again. J’ai juste pris une entrée simple, je n’ai pas entré dans les pavillons payants. J’ai eu ma dose de vieilles reliques chinoises pour un bout. Dans le parc, il y a un long corridor où les Chinois exercent leur culture (genre). Des gens jouent aux cartes (malheureusement pas au poker!), à un jeu-que-je-connais-pas (photos, photos), à écrire sur le sol, à chanter, à faire de la musique. Il y a aussi des danseurs, des tai chi-eurs et plein d’autres-eurs.

Sur le chemin de l’aller, j’ai vu un vendeur de vélos (enfin!! on sait d’où ils viennent *touuus*!). Je n’ai pas encore vu de station service en ville, je ne sais pas où ils prennent leur fuel! Il y a aussi plusieurs grues et de la construction en masse. Les ‘vieux quartiers’ sont généralement entourés d’un mur blanc. Et voués à la destruction pour les remplacer par des buildings modernes où c’est plus facile d’entasser tout le monde. Professeur Gong, j’ai une photo d’un mur de briques en construction. Tu pourras juger de la qualité du travail chinois…

Paraît qu’il y a 400 lignes de bus.

Oh, hier j’ai croisé des écoliers en sortie éducative (sans doute!). Ils étaient nombreux en titi.


écrit par s dans Voyages | rétrolien | signet del.icio.us | imprimer

Commenter

Note: Ce message date de plus de 5 ans. Vous pouvez vérifier si ce blog contient de l'information plus récente au sujet de votre commentaire.